FRANCOIS R.LEONARD LUTHIER GUITARE

Instruments

Fermer
Fermer

La guitare à la loupe
l’instrument et les essences utilisées

 Quel que soit le bois utilisé, il est important de maintenir pendant la durée de fabrication une hygrométrie constante (environ 50 % d’humidité), condition primordiale pour la qualité des assemblages. 

 Les bois sont choisis pour leur qualités structurelles et sonores, les deux étant liées.
la présence, par exemple, de maille sur la table (voir photo), ou la coloration de certain bois de palissandre ou d’ébène ne sont que des guides, certes intéressants, mais l’aspect esthétique ne fait souvent que confirmer ces choix.

 Je suis d’autre part très intéressé par l’harmonie des courbes de l’instrument, aussi la multitude d’essences et de couleurs peut parfois écraser les qualités première du luthier (le geste, la pureté et la simplicité)… petite remarque très personnel et sujet à mille débats.

La table est soit en cèdre (voir photo), soit en épicéa (voir photo). Les renforts de table sont sélectionnés en fonction de la structure de la table.

Pour le manche, j’utilise principalement du cèdre du Honduras que je renforce en fonction de la flexibilité recherchée. Je le préfère à l’acajou, certes d’une bonne rigidité mais plus instable, ce qui provoque parfois une déformation du manche.


La touche est en ébène. Pour le confort de jeu, les barrettes sont protégés sur le côté de la touche. (le bois avec les années se rétracte légèrement et laisse souvent dépasser une petite partie de métal).

Le dos et les éclisses sont le plus souvent en palissandre indien d’une densité assez élevée pour donner du «corps» à l’instrument et une bonne dynamique.


Le chevalet est également en palissandre. Cette partie de l’instrument est d’une importance particulière dans la transmission du son (transition entre l’énergie produite par la corde et la mise en mouvement de la table). Ainsi la densité et la hauteur entre le sillet et la table détermine les choix sonores.


Les mécaniques (Irving Sloane ou Alessi) sont choisis pour la qualité de fonctionnement des enrouleurs ainsi que la délicatesse des supports en bronze.


Pour la protection efficace des guitares, j’utilise les étuis Hiscox.

Haut de page